banner

Levures - Vins effervescents

LEVURE IOC 18-2007

La référence mondiale pour la prise de mousse

Une souche sélectionnée par l’Institut OEnologique de Champagne à partir des meilleures souches des grands crus de Champagne. Excellente adaptation aux milieux les plus difficiles : pH bas, basse température, degré alcoolique élevé. Implantation très rapide, dégradation complète des sucres et faibles exigences nutritives. Elle est parfaitement adaptée à l’élaboration des vins en méthode traditionnelle et en méthode cuve close.

LEVURE IOC DIVINE

Levure à autolyse rapide pour la prise de mousse en méthode traditionnelle

La levure IOC DIVINE est adaptée à l’élaboration de vins effervescents élaborés selon la méthode traditionnelle. Elle a été sélectionnée pour la qualité de sa prise de mousse en bouteille, mais également pour ses capacités d’autolyse qui confèrent au vin un gras et un volume en bouche exceptionnels. Elle permet l’élaboration de vins effervescents d’une grande complexité aromatique et particulièrement longs en bouche.

LEVURE IOC FIZZ+

Levure aromatique révélant des notes fruitées pour la méthode Cuve Close

La levure IOC FIZZ+ a été sélectionnée pour répondre aux attentes de la production de vins effervescents en méthode Charmat (cuve close). Elle possède non seulement de très bonnes aptitudes fermentaires en prise de mousse comme en première fermentation, mais contribue également à l’intensité fruitée de ces vins.

LEVURE IOC FIZZ

L’efficacité de la prise de mousse en méthode cuve close

La levure IOC FIZZ a été sélectionnée pour la vinification des vins effervescents en méthode cuve close. Sa capacité à s’adapter aux milieux difficiles lui permet d’assurer une prise de mousse rapide et complète.

LEVURE IOC GAIA

Protection naturelle de la vendange lors des étapes préfermentaires

Depuis la récolte et jusqu’à la cuve ou au pressoir, les microorganismes responsables de déviations acétiques (comme Kloeckera apiculata) peuvent connaître une multiplication effrénée. Les risques s’amplifient dès lors qu’on réalise des macérations préfermentaires, notamment en cas de températures trop élevées (>10°C) ou sur des durées importantes. L’Institut Français de la Vigne et du Vin a sélectionnée GaïaTM, une levure Metschnikowia fructicola sans pouvoir fermentaire pour lutter contre cette flore néfaste. Elle permet ainsi d’occuper la niche écologique en limitant les déviations et le risque de départ en fermentation alcoolique trop précoce. C’est tout naturellement que GaïaTM se révèle un outil majeur de limitation des sulfitages préfermentaires, soit en utilisation à l’encuvage, soit employée à des stades plus précoces (benne à vendanger). Elle facilite aussi l’implantation des levures S. cerevisiae sélectionnées et inoculées ensuite pour conduire la fermentation.