Mildiou, gel, sécheresse... les aléas climatiques n’ont pas manqué pour mettre à mal les vignes et raisins, tant quantitativement que qualitativement. Des enjeux importants à saisir au niveau technique. Il va falloir adapter les pratiques œnologiques pour exploiter le meilleur de ces vendanges, en termes de quantité comme de qualité.
IOC Flash Info - Vendanges 2016 - Compenser les déficits